Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven 22 Fév 2019 04:06



Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 QM48 : Larper un film 
Auteur Message
Expert fection absolue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Fév 2011 17:12
Messages: 1517
Message QM48 : Larper un film
Une réunion Dodgeball et on refait le plein de questions de merde. Celle-ci fait référence au dernier article d'electro-GN (que vous devriez aller lire, si vous ne l'avez pas déjà fait) :

Citation:
Larper un film à la façon d'Arte avec le film "Tournée", c'est une bonne idée selon vous ?

_________________
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !


Mar 9 Oct 2012 11:28
Profil Site Internet
Expert de miches
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 22 Mar 2012 21:09
Messages: 547
Message Re: QM48 : Larper un film
d'une certaine façon on le fait déjà, y a qu'a voir les GN Harry Potter par exemple.
L'idée en soit ne me pose pas de problème, aprés c'est au niveau de la concrétisation et des limites qu'on va imposer que ça peut devenir gênant.


Mar 9 Oct 2012 15:11
Profil Site Internet
Expert fection absolue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Fév 2011 17:12
Messages: 1517
Message Re: QM48 : Larper un film
quelles limites par exemple ?

_________________
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !


Mar 9 Oct 2012 15:38
Profil Site Internet
Expert de manches

Inscription: Dim 23 Jan 2011 23:10
Messages: 205
Message Re: QM48 : Larper un film
Je vois une différence avec les adaptations habituelles d'univers de film en GN (dont harry potter est un bon exemple), c'est qu'ici l'idée est de jouer les personnages du film, ce que les GNistes font rarement (et rarement n'est pas synonyme de jamais, je vous vois venir avec vos contre-exemples :) ). On a plus souvent l'habitude de voir en GN des personnages originaux dans un contexte connu quand il s'agit d'adaptations.

Et du coup je trouve l'idée de faire jouer les personnages du film plus compliquée à mettre en œuvre, tant pour le scénariste qui doit travailler sur un personnage existant, que pour le joueur qui l'incarne qui a déjà un modèle d'interprétation. Les contraintes sont plus fortes dans les deux cas.

Et je suis curieux de voir le résultat, pour savoir si ces contraintes supplémentaires ont permis néanmoins de créer un jeu intéressant ou si elles étaient trop fortes pour qu'il en ressorte quelque chose d'abouti.


Mar 9 Oct 2012 16:02
Profil
Expert de manches

Inscription: Mer 4 Jan 2012 19:08
Messages: 244
Message Re: QM48 : Larper un film
Je rejoins un peu Vincent, mais seulement un peu. Ce qui me paraît casse-gueule dans ce projet ce n'est pas tellement le nombre ou la nature des contraintes, c'est l'absence de problématique explicite et de motivation déclarée. J'entends par là que "improviser la suite d'un film" c'est bien joli, mais c'est un peu vide, comme promesse de jeu. Alors certes, il faut avoir visionné le film avant, il est peut-être porteur d'un message ou d'une problématique, mais on se retrouve alors face à des questions déjà largement évoquées ici : quelle garantie ont les différents acteurs du projet d'être sur la même longueur d'ondes ? auront-ils des attentes similaires, au moins compatibles ? quel est le projet de jeu ? quel est le risque de faire de la merde, faute d'une convention connue et admise qui lie les participants ?

le côté médiatique, arty et expérimental de la chose risquant à mon sens, d'amplifier encore le risque de nawakitude, car les motivations des candidats ne seront sans doute pas si ludiques et altruistes que souhaité.

maintenant dans CE cas de figure là, ce serait peut-être un plus d'avoir casté des gens avec de vrais profils d'acteurs / comédiens / métiers du spectacle.

dans tous les cas, daube énorme, truc flou et tiède ou, sait-on jamais, moment magique, ce sera intéressant à suivre.


Mar 9 Oct 2012 16:10
Profil
Expert fection absolue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Fév 2011 17:12
Messages: 1517
Message Re: QM48 : Larper un film
Bross a écrit:
Alors certes, il faut avoir visionné le film avant, il est peut-être porteur d'un message ou d'une problématique, mais on se retrouve alors face à des questions déjà largement évoquées ici : quelle garantie ont les différents acteurs du projet d'être sur la même longueur d'ondes ? auront-ils des attentes similaires, au moins compatibles ? quel est le projet de jeu ? quel est le risque de faire de la merde, faute d'une convention connue et admise qui lie les participants ?

le côté médiatique, arty et expérimental de la chose risquant à mon sens, d'amplifier encore le risque de nawakitude, car les motivations des candidats ne seront sans doute pas si ludiques et altruistes que souhaité


moi ce que j'ai compris (mais j'ai peut-être mal compris ?) c'est que ce projet s'inspire fortement des Nordic Larp (et même prend sa source chez eux) et qu'il devrait donc y avoir, en plus du visionnage du film, des ateliers avant de commencer le jeu à proprement parler pour que tout le monde soit sur la même longueur d'onde justement. En tout cas ça me semble être une démarche assez logique, bien plus qu'un simple "venez larper la suite de Tournée" en jetant les gens sur la scène.

la dernière partie de ton commentaire m’interpelle et rejoint un peu, il me semble, la discussion autour de l'humour des GNistes. Pourquoi, par défaut, parce qu'on quitte le milieu du GN pour un milieu soit-disant "médiatique, arty et expérimental", se retrouverait-on fasse à des gens moins altruistes ou qui recherchent quelque chose de moins ludique ? Les préjugés sont coriaces.
On pourrait peut-être aussi se dire que les candidats sont priori tous de bonne volonté et curieux de vivre une expérience particulière, c'est tout.

_________________
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !


Mar 9 Oct 2012 21:23
Profil Site Internet
Initiateur de roleplay
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 19 Déc 2011 13:58
Messages: 440
Message Re: QM48 : Larper un film
C'est un très bonne idée (je parle de l'affaire ici), ma seule peur en tant que joueur ce serait que:
- ce sont des orgas de GN débutants (oui c'est bien un GN, nordique mais un GN quand même)
- ils viennent du cinéma et commencent juste vers le transmédia. Ca signifie transitionner d'une culture de l'art passif et boulonné vers du participatif actif et improvisatoire sans public. C'est un monde différent, des buts différents, des impodérables différents. Pour avoir parlé à Solmukohta avec un des artistes militants qui avait organisé le GN demandeur d'asile "Dublin 2" en plein Helsinki: "ouais, la prochaine fois on impliquera des GNistes dès le début du projet".

Pour que ça marche, vu le thème et l'optique, il faut:
- un gros travail sur le ressenti des joueurs/persos/bleed/immersion tout ça
- une implication forte avec des buts propres, des "trucs à faire" et pas juste du "je suis Machin comme dans le film"

Donc ça peut être super, et si ils ont bien intégré les méthodes de Just a little lovin' ça peut tout à fait marcher. Mais comme c'est des débutants je sais pas si ils ont fait le boulot. J'ai hâte de voir les retours :)

_________________
Passer du GN et au jdr, et inversement? Pourquoi, comment? Ecoutez "J'peux m'lever d'table?" série de podcasts parallèle à Radio Rôliste


Mer 10 Oct 2012 09:30
Profil
Expert de manches

Inscription: Mer 4 Jan 2012 19:08
Messages: 244
Message Re: QM48 : Larper un film
Tu réduis un peu mon propos, Lucie.

Qu'il s'agisse de GNistes ou de personnes issues des arts ou du spectacle, la visibilité médiatique du projet introduit un biais notable par rapport à n'importe quel jeu donné, habituellement confidentiel, au sens où il n'est pas diffusé sur une chaîne de télé, fut-ce Arte.

Cette diffusion, à mon humble avis, a un impact réel sur la motivation des participants. Dans l'attraction comme dans la répulsion que le jeu peut exercer envers son public (de joueurs, pas de spectateurs).

Par ailleurs, par la suite je pose la question de favoriser la présence de "professionnels" du spectacle sur un jeu comme celui-ci plutôt que de GNistes.

En effet, si je n'exclus aucunement que les GNistes motivés pour "Larper la suite du film" puissent être altruistes et désintéressés, je redoute aussi que l'exposition médiatique les encourage à faire les kékés (encore) plus que d'habitude, ou, à l'inverse, les inhibe.

En revanche, des personnes dotées d'une expérience du jeu de scène, de l'interprétation théâtrale ou de l'écoute active (comme en impro, par exemple) me paraissent plus naturellement aptes à rendre le jeu "regardable à la télé" que des purs GNistes qui n'ont aucune expérience de l'exposition.

Enfin, sur la tenue de workshops préalable au jeu, je n'ai rien lu de tel dans la présentation du projet, mais je ne demande qu'à être rassuré.

Si mon propos a paru émettre un jugement de valeur sur les uns ou les autres, je le déplore, car ce n'est pas le cas. Par contre, une critique sur la viabilité du projet tel que présenté, et sur le décalage entre la volonté du projet et les motivations/aspirations des participants, oui, ça c'est clair. Essentiellement parce que tout ça me paraît très flou. Est-ce un jeu ? Une émission de télé ? Un truc hybride ? Quels en sont les codes ? Les limites ?

Mais encore une fois, je ne demande qu'à être contredit par le résultat. Et je suivrais tout ça avec le plus vif intérêt, sans préjugés, justement. Sans complaisance, non plus. Ce n'est pas parce que c'est nouveau et inédit que ça justifie d'être de la merde. A mon sens, le risque de bouse est supérieur au risque de réussite, en l'état et compte tenu des informations disponibles.


Mer 10 Oct 2012 09:48
Profil
Expert fection absolue
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Fév 2011 17:12
Messages: 1517
Message Re: QM48 : Larper un film
Je suis allée relire la preview. Ce qui m'avait fait supposer la présence de workshops c'était l'amitié déclarée de Michel Reilhac avec Martin E(l)ricson (?) qui lui, n'est pas un débutant, mais visiblement en fait il a juste eu un rôle de consultant et n'a pas pris part à l'écriture du jeu. Du coup effectivement on peut se demander si les joueurs seront jetés dans l'inconnu avec ou sans préparation... Le coup des boîtes à outils ça me paraît être potentiellement une idée de merde ou pas, c'est à voir...
je suis curieuse, mais j'ai pas non plus envie d'aller tester pour voir.

_________________
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !


Mer 10 Oct 2012 10:03
Profil Site Internet
Initiateur de roleplay
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 19 Déc 2011 13:58
Messages: 440
Message Re: QM48 : Larper un film
lucieXperience a écrit:
Je suis allée relire la preview. Ce qui m'avait fait supposer la présence de workshops c'était l'amitié déclarée de Michel Reilhac avec Martin E(l)ricson (?) qui lui, n'est pas un débutant, mais visiblement en fait il a juste eu un rôle de consultant et n'a pas pris part à l'écriture du jeu.


Voilà. Ericsson fait partie des orgas d'un GN Nordique Battlestar Galactica, ils ont pas dit qu'ils avaient inventé un verbe, ils ont une vraie expérience du GN *et* du transmedia donc là je me suis inscrit :)

_________________
Passer du GN et au jdr, et inversement? Pourquoi, comment? Ecoutez "J'peux m'lever d'table?" série de podcasts parallèle à Radio Rôliste


Mer 10 Oct 2012 10:19
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com